Portraits de jeunes entrepreneurs passionnés

Soi-Paris-imprimes-pret-a-porter

Soi Paris : quand les imprimés racontent une histoire

Soi Paris, c’est l’histoire de deux sœurs, Julia et Aurélie. Si l’une est branchée commerce et stratégie, l’autre se considère comme la « créative » de la famille. Complémentaires, donc, elles ont créé leur propre marque de prêt-à-porter. C’est l’envie d’être libres et d’imaginer sans contrainte qui ont poussé les deux sœurs à se lancer dans l’entrepreneuriat.

Avec Soi Paris, Julia et Aurélie proposent des pièces féminines et raffinées, mais pas que. En effet, la particularité de Soi Paris, ce sont les imprimés. Plus que des vêtements, Soi Paris offre de véritables histoires, des « print stories ». Chacune d’elles possède un univers à part entière avec ces motifs, son décor, ses couleurs.

Et si elles ont plutôt l’habitude de raconter des « print stories », c’est aujourd’hui leur histoire de boite que nous dévoilent Julia et Aurélie !

Bonjour ! Une petite présentation pour commencer ?

Nous sommes deux sœurs : Aurélie 30 ans, et Julia 28 ans. Deux sœurs aux personnalités différentes, mais totalement complémentaires. Nous avons grandi à Paris.

Pourriez-vous nous en dire plus sur la marque Soi ?

Nous avons créé Soi en mars 2016. Soi repose le concept suivant : des vêtements féminins aux coupes simples et faciles à porter et aux imprimés uniques qui racontent des histoires.

La marque s’articule autour de nos imprimés tout droit sortis de notre imagination. Ceux-ci racontent des histoires aussi légères qu’inattendues que nous appelons des « Print Stories ». En fait, plus que des vêtements, nous voulons créer des « histoires-à-porter ».

Soi-Paris-imprimes-pret-a-porter

En quoi vos personnalités sont-elles complémentaires pour l’entreprise ?

[Julia] Moi, je suis la créative de la famille, celle qui imagine, qui dessine, qui rêve, qui voit le beau là où il n‘est pas perceptible. Ça n’a pas toujours été facile de le faire accepter à ma famille qui ne jurait que par les études commerciales, mais j’ai choisi une formation en arts graphiques à Penninghen pour vivre de ma passion.

[Aurélie] Moi, je suis la rationnelle, celle qui compte, qui analyse, qui met au point des stratégies, qui organise. Petite, mon rêve était de devenir mathématicienne, ça annonçait la couleur !

Quelles ont été vos études à chacune ? Vous ont-elles aidées à créer votre entreprise ?

[Julia] C’est à l’école que j’ai appris tous les outils graphiques dont je me sers aujourd’hui : le dessin, la photo, la typographie, l’animation, le webdesign… En sortant de l’école, j’ai tout de suite été embauchée en agence de communication, chez Air Paris, où j’ai eu la chance de travailler comme directrice artistique pour de belles marques comme Eric Bompard ou Longchamp. J’ai adoré ces années là, où je travaillais sur les campagnes publicitaires et les lookbooks depuis leur imagination jusqu’à leur réalisation en passant par la case shooting, qui a été très formatrice.

[Aurélie] Pour ma part, j’ai choisi la voie commerciale et grâce à beaucoup de  persévérance et de travail je suis entrée à HEC. En sortant d’école, j’ai débuté dans le conseil en stratégie, car les problématiques internationales me plaisaient beaucoup. Mais rapidement, j’ai eu besoin de concret, de me rapprocher du produit et c’est ce qui m’a conduite à rejoindre Guerlain où j’ai développé des produits cosmétiques ultra premium dans un environnement à l’esthétisme parfait. J’ai ensuite voulu approfondir ma connaissance du terrain, dans une perspective plus business, plus commerciale, ce qui m’a amené à évoluer au sein du dynamique marché du Travel Retail chez l’Oreal.

« Je voulais m’exprimer pleinement en étant moi-même décisionnaire des directions à prendre ».

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer Soi ?

[Julia] Après mon passage en agence, j’ai eu envie de créer librement, sans barrière. Je voulais m’exprimer pleinement en étant moi-même décisionnaire des directions à prendre. J’ai depuis toujours aimé créer des images, que ce soit des motifs ou non, en m’inspirant de tout ce qui m’entourait. L’envie de me mettre à créer des imprimés m’est venue grâce à des rencontres de personnes exerçant cette profession et dont je ne connaissais même pas l’existence !

[Aurélie] J’ai toujours eu dans la tête l’envie de créer ma boite. Mais je n’ai jamais vraiment eu le courage de sauter le pas. Et puis, quand l’opportunité de créer une entreprise avec ma sœur s’est présentée, j’ai sauté sur l’occasion. Je me souviens d’un coup de téléphone où après mure réflexion j’ai décidé de la rejoindre. Et un seul message résumait la situation « Toi, Moi, Soi, on y va ! ».
Soi-Paris-imprimes-pret-a-porter

Vos rôles au sein de Soi sont très complémentaires. Qu’est-ce qui vous plait le plus à chacune ?

[Julia] Ce qui me plait le plus dans ce projet, c’est de créer comme je le souhaite, de pouvoir m’exprimer librement et de pouvoir jouer avec les couleurs. Je pense que le monde n’est pas uniforme ni monochrome et j’aime la vie en technicolor.

[Aurélie] J’ai la fibre entrepreneuriale, j’aime mener à bien des projets. Ce qui est génial avec SOI, c’est le fait de pouvoir toucher à tout dans une entreprise. Je suis confrontée tous les jours à tout type de sujets et de problématiques ce qui me booste au quotidien.

« Nous baignons dans un univers entrepreneurial depuis toutes petites ».

L’entrepreneuriat, c’est une histoire de famille ou un apprentissage venu par hasard ?

Nous baignons dans un univers entrepreneurial depuis toutes petites. Nos deux parents, nos deux grands-parents, tous ont des activités indépendantes et c’est aujourd’hui ce qui nous a motivées. Nous avons donc la chance d’avoir de bons conseillers qui nous aident de bon cœur !

De plus, nous travaillons depuis chez nos parents, qui sont ravis de retrouver leurs deux filles chez eux le soir ! C’est vraiment une aventure familiale, notre mère travaille dans la logistique et elle stocke donc les produits là-bas. Quant à notre père, il nous donne des conseils sur tout l’aspect financier et stratégique.

Qu’est-ce qui vous inspire ?

Le monde qui nous entoure, les voyages, les couleurs, les détails imperceptibles…

Quelles ont été les plus grosses difficultés ?

Le développement de notre site a clairement été notre première difficulté. Nous avons eu des problèmes de communication avec notre développeur et le site a eu un mois de retard à la sortie. Mais aujourd’hui nous sommes ravies du résultat !

« Le truc qui nous fait nous lever tous les matins, c’est clairement Soi ».

Quel(s) conseil(s) pouvez-vous donner à un jeune souhaitant se lancer dans le monde de la création d‘entreprise ?

D’y aller ! Si vous êtes passionné et avez l’âme d’un entrepreneur, ne passez pas à côté vous risquerez de le regretter.

En tant que jeunes entrepreneures, qu’est-ce qui vous motive chaque jour ?

Et en ce moment, le truc qui nous fait nous lever tous les matins, c’est clairement Soi. On est à 1000% sur le projet, on y pense tout le temps, du matin au soir. C’est ce qui nous anime, c’est en nous.
Soi-Paris-imprimes-pret-a-porter

Le plus dur pour vous en tant que jeunes entrepreneures ?

En tant que jeunes entrepreneures, le plus dur est de se faire connaître. Il faut acquérir une notoriété et être très actives sur les réseaux sociaux afin de se faire une petite place.

Quels sont vos projets à moyen long terme ?

Beaucoup de projets sont à venir avec la sortie d’un nouveau chapitre en mars, l’ouverture d’une boutique de manière permanente, des collaborations avec d’autres marques de prêt-à-porter… De quoi nous tenir très occupées !

Soi en 2016

Mars

Lancement de la première collection

Avril

Mise en ligne de l’e-shop

Mai

Ouverture de la première boutique éphémère Soi

Juin

Première rupture de stock

Juillet

Préparation du lancement de la deuxième collection

Août

Jolie collaboration avec Maison Labiche

Septembre

L’imprimé Mamie Odette est un carton

Octobre

Installation rue Charlot à Paris pour 4 mois

Novembre

Entrée de la marque Soi au magasin Printemps Haussman à Paris

Décembre

Plus de 1500 clientes depuis le lancement de la marque

Crédit photo : Soi Paris

• Site de Soi Paris
• Suivez Soi Paris sur Facebook et Instagram

créatrice modejeune entrepreneurmodemode parisprêt à portersoi paris

Elena JOSET • 21 février 2017


Article précédent

Article suivant

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

*

code